Rd IV -Responsabilité

Rd IV -Responsabilité

IV-1- Responsabilité et autonomie

Outre les responsabilités civiles et pénales de tout citoyen, la.e praticien.ne CPPJ a une responsabilité professionnelle. Dans le cadre de sa compétence professionnelle, elle/il décide et répond personnellement du choix et de l’application des méthodes et techniques qu’elle/il met en œuvre et des avis qu’elle/il formule.

IV-2- Indépendance professionnelle

La.e praticien.ne CPPJ ne doit pas accepter de conditions de travail qui porteraient atteinte à son indépendance professionnelle et, notamment, qui l’empêcheraient d’appliquer le présent code de déontologie.

IV-3- Contrôleurs, superviseurs, formateurs

La.e praticien.ne CPPJ exerçant des contrôles, supervisions ou activités didactiques doit se faire dûment identifier par ses institutions professionnelles.

IV-4- Règles de confraternité

Aucune pratique ni institution ne pouvant prétendre à l’exclusivité ou à la primauté sur les autres dans la compétence thérapeuthique, le la.e praticien.ne CPPJ est tenu.e au devoir de réserve et de respect envers ses con/sœurs-frères et envers les autres professionnels de la thérapie.

IV-5- Utilisation du nom

Nul n’a le droit dans un texte informatif ou publicitaire, d’utiliser le nom et titres d’un.e autre praticien.ne sans son autorisation expresse.

IV-6- Honoraires

Chaque praticien.ne CPPJ en exercice libéral fixe lui-même ses honoraires en conscience. Elle/Il informe les personnes qui le consultent de leur montant dès les premiers entretiens et s’assure de leur accord.

IV-7- Locaux

La.e praticien.ne CPPJ doit pouvoir disposer pour son exercice professionnel de locaux convenables permettant de préserver la confidentialité et disposant de moyens techniques suffisants en rapport avec la nature de ses actes professionnels et des personnes qui le consultent.

IV-8- Information déontologique

Le code de déontologie du CPPJ est public. La.e praticien.ne CPPJ le tient à la disposition des personnes qu’elle/il reçoit.

Les membres du CPPJ